Maman et Amante : un duo détonnant

 Bonne fête maman … murmure la progéniture à celle qui lui a donné la vie.

Touchée, émue, reconnue dans son rôle de mère, elle sourit et savoure le nouveau cadeau à ajouter à sa collection déjà bien garnie de colliers, bougeoirs et porte post-its remplis de cœurs (si si ça existe, c’est le cadeau que j’ai reçu cette année !!!).

Mais si l’on fête la maman, qui donc pense à fêter l’amante ?

Et surtout, la principale concernée se reconnaît-elle encore dans ce rôle dont elle joua si bien que la cigogne lui déposa son colis aux petites cuisses potelées et au sourire d’ange ?
Et la boucle est bouclée.

Simple, évident me direz-vous.
Pas tout à fait …
Car la plupart du temps, on oppose celle qui contracte son corps sous les vagues du plaisir et celle qui le contracte sous les poussées (d’un autre ordre et bien souvent plus douloureuses il faut le dire) de l’accouchement.

La madone et la putain : c’est ainsi qu’en psychologie, on nomme ce paradoxe qui oppose la femme qui se consacre entièrement à ce fils ou cette fille qu’elle élève en son sein, et la femme libre qui ne pense qu’à héberger le plaisir en son sein.
Comme si on ne pouvait pas être les deux, en même temps.
Aux yeux de la société, aux yeux des hommes.
Mais plus important : aux siens.

Je croise de nombreuses femmes qui dès qu’elles ont connu les joies de devenir maman, s’enferment dans ce rôle et laisse dans un placard fermé à clé, leur costume d’amante et tous ses accessoires : séduction, fantasmes, fantaisies érotiques, envies et orgasmes.
Pourtant, maman et amante quel duo détonant !
Passer de l’une à l’autre.

Jouer aux playmobils ou à la Reine des neiges le matin avec votre petit chéri.
Et jouer à faire un strip-tease qui met des étoiles plein les yeux à votre grand chéri le soir.

Préparer la boîte à tartines, le sac de gym et signer le journal de classe de votre petit chou.
Et programmer, planifier un rendez-vous à l’hôtel avec votre amoureux en ayant même pensé à prendre le pic-nic (champagne et sushi) et le maillot (si l’hôtel fait thalasso).

Vous sentir pleine de fierté de ce ventre si beau, si rond, si doux et de qui s’y vit et de ces seins, si pleins, si sensuels, si gorgés de vie.
Et chaque jour de vous sentir fière de votre corps de femme, de vos fesses, de vos cuisses, de vos seins, de votre ventre. Votre corps fait pour l’amour.

L’amour de sa progéniture, l’amour de son chéri et l’amour de soi.
Car voilà le secret pour traverser le paradoxe et vivre sa vie à 100% : oser aimer ! dans chaque parcelle de votre vie, dans chaque parcelle de votre corps, laissez l’amour circuler et vous verrez, l’un alimentera l’autre et vice-versa :-)

Je souhaite une magnifique fête à toutes les mamans et à toutes les amantes !

Écrire commentaire

Commentaires : 0