Le désir se construit briques par briques

J'ai légèrement transformé cette phrase vu ce matin dans l'Expo "The Art of the Brick"
"Les rêves se construisent briques par briques ..."
L'artiste américain Nathan Sawaya exprime à merveille que dans la vie, tout est affaire de construction.

En tant qu'architecte du désir, c'est exactement ce que je pense de nos vies amoureuses et sensuelles.
Nous avons chacun des trésors, comme ces petites briques avec lesquelles l'artiste construit ses oeuvres.
De toutes les couleurs, de toutes les formes, nos idées érotiques, nos envies, nos désirs s'assemblent pour donner des résultats étonnants, détonants et surtout excitants !

Avec notre partenaire, ces idées, ces fantasmes, ces goûts en matière sexuelle mais aussi relationnelle vont s'assembler pour faire des constructions encore plus complexes, riches, comme lorsque des enfants assemblent leurs réalisations respectives pour en faire une plus grande.
Et dans certains cas, ce sont bien des oeuvres d'art que nous pouvons construire.
Éphémères certes, mais oh combien délicieuses n'est-il pas ?

Donner et recevoir un baiser est construction fragile, qui nous tient en porte-à-faux tout au long de sa durée.
Imaginer, concevoir et mettre à exécution un premier rendez-vous amoureux est une réalisation qui demande de la créativité, de la souplesse, du temps et du talent : les ingrédients qu'un architecte ou un artiste connaissent bien.

Que dire alors de faire l'amour à celui ou celle que l'on désire ?

Brique par brique, instant après instant, caresse après caresse, baiser après baiser, vous construisez votre univers érotique. Vous inventez un monde plein de désir. Votre désir.
Un monde où tout est possible.
Un monde où les fantasmes deviennent réalité.
Un monde où vos désirs peuvent prendre toutes les formes.
Des plus classiques au plus acrobatiques.

Alors ? et vous ? quelle brique allez-vous poser aujourd'hui sur le terrain de votre plaisir ?


Je vous souhaite en tous cas qu'elle soit la première d'une longue série de désirs à assouvir

Écrire commentaire

Commentaires : 0